"LightNews.us" Prophecy for Today,   www.Awakening-Healing.com
 Multi-Dimensionality, ET, Cosmic, Comic, Comet & InterPlanetary News, "News in the Now"
  Return to LightNews.us Index
  Your Spiritual CNN  Tomorrows Headlines Today

On 9th May in France, the very prestigious newspaper Le Monde published the whole text of the letter in English, from the  President of Iran to George W. Bush.   It is an interesting Questioning on Global Matters.  http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-727571,36-769886,0.html  (in French below)

Letter from the President of Iran to George W. Bush

La lettre de Mahmoud Ahmadinejad à George W. Bush
LEMONDE.FR | 09.05.06 | 19h27  •  Mis à jour le 09.05.06 | 19h30

r George Bush, President of the United States of America
For sometime now I have been thinking, how one can justify the undeniable contradictions that exist in the international arena -- which are being constantly debated, specially in political forums and amongst university students.  Many questions remain unanswered.  These have prompted me to discuss some of the contradictions and questions, in the hopes that it might bring about an opportunity to redress them.

Can one be a follower of Jesus Christ (PBUH), the great Messenger of God,
Feel obliged to respect human rights,  Present liberalism as a civilization model,  Announce one's opposition to the proliferation of nuclear weapons and WMDs, Make War and Terror his slogan, And finally,   Work towards the establishment of a unified international community – a community which Christ and the virtuous of the Earth will one day govern,  But at the same time, Have countries attacked; The lives, reputations and possessions of people destroyed and on the slight chance of the … of a … criminals in a village city, or convoy for example the entire village, city or convey set ablaze.   Or because of the possibility of the existence of WMDs in one country, it is occupied, around one hundred thousand people killed, its water sources, agriculture and industry destroyed, close to 180,000 foreign troops put on the ground, sanctity of private homes of citizens broken, and the country pushed back perhaps fifty years.   At what price?   Hundreds of billions of dollars spent from the treasury of one country and certain other countries and tens of thousands of young men and women – as occupation troops – put in harms way, taken away from family and love ones, their hands stained with the blood of others, subjected to so much psychological pressure that everyday some commit suicide and those returning home suffer depression, become sickly and grapple with all sorts of aliments; while some are killed and their bodies handed of their families.

On the pretext of the existence of WMDs, this great tragedy came to engulf both the peoples of the occupied and the occupying country.  Later it was revealed that no WMDs existed to begin with.

Of course Saddam was a murderous dictator.  But the war was not waged to topple him, the announced goal of the war was to find and destroy weapons of mass destruction.  He was toppled along the way towards another goal, nevertheless the people of the region are happy about it.  I point out that throughout the many years of the … war on Iran Saddam was supported by the West.

Mr President,
You might know that I am a teacher. My students ask me how can theses actions be reconciled with the values outlined at the beginning of this letter and duty to the tradition of Jesus Christ (PBUH), the Messenger of peace and forgiveness.

There are prisoners in Guantanamo Bay that have not been tried, have no legal representation, their families cannot see them and are obviously kept in a strange land outside their own country.  There is no international monitoring of their conditions and fate.  No one knows whether they are prisoners, POWs, accused or criminals.

European investigators have confirmed the existence of secret prisons in Europe too.  I could not correlate the abduction of a person, and him or her being kept in secret prisons, with the provisions of any judicial system. For that matter, I fail to understand how such actions correspond to the values outlined in the beginning of this letter, i.e. the teachings of Jesus Christ (PBUH), human rights and liberal values.

Young people, university students and ordinary people have many questions about the phenomenon of Israel. I am sure you are familiar with some of them.
Throughout history many countries have been occupied, but I think the establishment of a new country with a new people, is a new phenomenon that is exclusive to our times.

Students are saying that sixty years ago such a country did no exist.  The show old documents and globes and say try as we have, we have not been able to find a country named Israel.

I tell them to study the history of WWI and II.  One of my students told me that during WWII, which more than tens of millions of people perished in, news about the war, was quickly disseminated by the warring parties.  Each touted their victories and the most recent battlefront defeat of the other party.  After the war, they claimed that six million Jews had been killed.  Six million people that were surely related to at least two million families.

Again let us assume that these events are true.  Does that logically translate into the establishment of the state of Israel in the Middle East or support for such a state?  How can this phenomenon be rationalised or explained?

Mr President,
I am sure you know how – and at what cost – Israel was established : Many thousands were killed in the process.

Millions of indigenous people were made refugees.

Hundred of thousands of hectares of farmland, olive plantations, towns and villages were destroyed.
This tragedy is not exclusive to the time of establishment; unfortunately it has been ongoing for sixty years now.

A regime has been established which does not show mercy even to kids, destroys houses while the occupants are still in them, announces beforehand its list and plans to assassinate Palestinian figures and keeps thousands of Palestinians in prison.  Such a phenomenon is unique – or at the very least extremely rare – in recent memory.

Another big question asked by people is why is this regime being supported?  Is support for this regime in line with the teachings of Jesus Christ (PBUH) or Moses (PBUH) or liberal values?  Or are we to understand that allowing the original inhabitants of these lands – inside and outside Palestine – whether they are Christian, Muslim or Jew, to determine their fate, runs contrary to principles of democracy, human rights and the teachings of prophets?   If not, why is there so much opposition to a referendum?
The newly elected Palestinian administration recently took office.  All independent observes have confirmed that this government represents the electorate.  Unbelievingly, they have put the elected government under pressure and have advised it to recognise the Israeli regime, abandon the struggle and follow the programs of the previous government.
If the current Palestinian government had run on the above platform, would the Palestinian people have voted for it?  Again, can such position taken in opposition to the Palestinian government be reconciled with the values outlined earlier? The people are also saying why are all UNSC resolutions in condemnation of Israel vetoed?

Mr President,
As you are well aware, I live amongst the people and am in constant contact with them --many people from around the Middle East manage to contact me as well.  They dot not have faith in these dubious policies either.  There is evidence that the people of the region are becoming increasingly angry with such policies.
It is not my intention to pose to many questions, but I need to refer to other points as well.

Why is it that any technological and scientific achievement reached in the Middle East regions is translated into and portrayed as a threat to the Zionist regime?  Is not scientific R&D one of the basic rights of nations.

You are familiar with history.  Aside from the Middle Ages, in what other point in history has scientific and technical progress been a crime?  Can the possibility of scientific achievements being utilised for military purposes be reason enough to oppose science and technology altogether?  If such a supposition is true, then all scientific disciplines, including physics, chemistry, mathematics, medicine, engineering, etc. must be opposed.

Lies were told in the Iraqi matter. What was the result?  I have no doubt that telling lies is reprehensible in any culture, and you do not like to be lied to.

Mr President,
Don't Latin Americans have the right to ask, why their elected governments are being opposed and coup leaders supported? Or, why must they constantly be threatened and live in fear?

The people of Africa are hardworking, creative and talented. They can play an important and valuable role in providing for the needs of humanity and contribute to its material and spiritual progress. Poverty and hardship in large parts of Africa are preventing this from happening. Don't they have the right to ask why their enormous wealth – including minerals – is being looted, despite the fact that they need it more than others?
Again, do such actions correspond to the teachings of Christ and the tenets of human rights?
The brave and faithful people of Iran too have many questions and grievances, including : the coup d'etat of 1953 and the subsequent toppling of the legal government of the day, opposition to the Islamic revolution, transformation of an Embassy into a headquarters supporting, the activities of those opposing the Islamic Republic (many thousands of pages of documents corroborates this claim), support for Saddam in the war waged against Iran, the shooting down of the Iranian passenger plane, freezing the assets of the Iranian nation, increasing threats, anger and displeasure vis-à-vis the scientific and nuclear progress of the Iranian nation (just when all Iranians are jubilant and collaborating their country's progress), and many other grievances that I will not refer to in this letter.

Mr President,
September Eleven was a horrendous incident. The killing of innocents is deplorable and appalling in any part of the world. Our government immediately declared its disgust with the perpetrators and offered its condolences to the bereaved and expressed its sympathies.

All governments have a duty to protect the lives, property and good standing of their citizens. Reportedly your government employs extensive security, protection and intelligence systems – and even hunts its opponents abroad. September eleven was not a simple operation. Could it be planned and executed without coordination with intelligence and security services – or their extensive infiltration? Of course this is just an educated guess. Why have the various aspects of the attacks been kept secret? Why are we not told who botched their responsibilities? And, why aren't those responsible and the guilty parties identified and put on trial?
All governments have a duty to provide security and peace of mind for their citizens. For some years now, the people of your country and neighbours of world trouble spots do not have peace of mind. After 9.11, instead of healing and tending to the emotional wounds of the survivors and the American people – who had been immensely traumatised by the attacks – some Western media only intensified the climates of fear and insecurity – some constantly talked about the possibility of new terror attacks and kept the people in fear. Is that service to the American people? Is it possible to calculate the damages incurred from fear and panic?
American citizen lived in constant fear of fresh attacks that could come at any moment and in any place. They felt insecure in the streets, in their place of work and at home. Who would be happy with this situation? Why was the media, instead of conveying a feeling of security and providing peace of mind, giving rise to a feeling of insecurity?
Some believe that the hype paved the way – and was the justification – for an attack on Afghanistan. Again I need to refer to the role of media. In media charters, correct dissemination of information and honest reporting of a story are established tenets. I express my deep regret about the disregard shown by certain Western media for these principles. The main pretext for an attack on Iraq was the existence of WMDs. This was repeated incessantly – for the public to, finally, believe – and the ground set for an attack on Iraq.
Will the truth not be lost in a contrive and deceptive climate? Again, if the truth is allowed to be lost, how can that be reconciled with the earlier mentioned values? Is the truth known to the Almighty lost as well?

Mr President,
In countries around the world, citizens provide for the expenses of governments so that their governments in turn are able to serve them.
The question here is what has the hundreds of billions of dollars, spent every year to pay for the Iraqi campaign, produced for the citizens?
As your Excellency is aware, in some states of your country, people are living in poverty. Many thousands are homeless and unemployment is a huge problem. Of course these problems exist – to a larger or lesser extent – in other countries as well. With these conditions in mind, can the gargantuan expenses of the campaign – paid from the public treasury – be explained and be consistent with the aforementioned principles?
What has been said, are some of the grievances of the people around the world, in our region and in your country. But my main contention – which I am hoping you will agree to some of it – is : Those in power have specific time in office, and do not rule indefinitely, but their names will be recorded in history and will be constantly judged in the immediate and distant futures.
The people will scrutinize our presidencies.

Did we manage to bring peace, security and prosperity for the people or insecurity and unemployment?  Did we intend to establish justice, or just supported especial interest groups, and by forcing many people to live in poverty and hardship, made a few people rich and powerful – thus trading the approval of the people and the Almighty with theirs'? Did we defend the rights of the underprivileged or ignore them? Did we defend the rights of all people around the world or imposed wars on them, interfered illegally in their affairs, established hellish prisons and incarcerated some of them? Did we bring the world peace and security or raised the specter of intimidation and threats? Did we tell the truth to our nation and others around the world or presented an inverted version of it? Were we on the side of people or the occupiers and oppressors? Did our administration set out to promote rational behaviour, logic, ethics, peace, fulfilling obligations, justice, service to the people, prosperity, progress and respect for human dignity or the force of guns. Intimidation, insecurity, disregard for the people, delaying the progress and excellence of other nations, and trample on people's rights? And finally, they will judge us on whether we remained true to our oath of office – to serve the people, which is our main task, and the traditions of the prophets – or not?

Mr President,
How much longer can the world tolerate this situation?
Where will this trend lead the world to? How long must the people of the world pay for the incorrect decisions of some rulers? How much longer will the specter of insecurity – raised from the stockpiles of weapons of mass destruction – hunt the people of the world? How much longer will the blood of the innocent men, women and children be spilled on the streets, and people's houses destroyed over their heads? Are you pleased with the current condition of the world? Do you think present policies can continue?
If billions of dollars spent on security, military campaigns and troop movement were instead spent on investment and assistance for poor countries, promotion of health, combating different diseases, education and improvement of mental and physical fitness, assistance to the victims of natural disasters, creation of employment opportunities and production, development projects and poverty alleviation, establishment of peace, mediation between disputing states and distinguishing the flames of racial, ethnic and other conflicts were would the world be today? Would not your government, and people be justifiably proud? Would not your administration's political and economic standing have been stronger? And I am most sorry to say, would there have been an ever increasing global hatred of the American governments?

Mr President, it is not my intention to distress anyone.
If prophet Abraham, Isaac, Jacob, Ishmael, Joseph or Jesus Christ (PBUH) were with us today, how would they have judged such behaviour?  Will we be given a role to play in the promised world, where justice will become universal and Jesus Christ (PBUH) will be present? Will they even accept us?
My basic question is this : Is there no better way to interact with the rest of the world? Today there are hundreds of millions of Christians, hundreds of millions of Moslems and millions of people who follow the teachings of Moses (PBUH). All divine religions share and respect on word and that is monotheism or belief in a single God and no other in the world.

The holy Koran stresses this common word and calls on an followers of divine religions and says : [3.64] Say : O followers of the Book! Come to an equitable proposition between us and you that we shall not serve any but Allah and (that) we shall not associate aught. With Him and (that) some of us shall not take others for lords besides Allah, but if they turn back, then say : Bear witness that we are Muslims. (The Family of Imran).

Mr President,
According to divine verses, we have all been called upon to worship one God and follow the teachings of divine prophets
. To worship a God which is above all powers in the world and can do all He pleases. The Lord which knows that which is hidden and visible, the past and the future, knows what goes on in the Hearts of His servants and records their deeds. The Lord who is the possessor of the heavens and the earth and all universe is His court planning for the universe is done by His hands, and gives His servants the glad tidings of mercy and forgiveness of sins . He is the companion of the oppressed and the enemy of oppressors . He is the Compassionate, the Merciful . He is the recourse of the faithful and guides them towards the light from darkness . He is witness to the actions of His servants , He calls on servants to be faithful and do good deeds, and asks them to stay on the path of righteousness and remain steadfast . Calls on servants to heed His prophets and He is a witness to their deeds. A bad ending belongs only to those who have chosen the life of this world and disobey Him and oppress His servants . And A good and eternal paradise belong to those servants who fear His majesty and do not follow their lascivious selves.
We believe a return to the teachings of the divine prophets is the only road leading to salvations. I have been told that Your Excellency follows the teachings of Jesus (PBUH), and believes in the divine promise of the rule of the righteous on Earth.
We also believe that Jesus Christ (PBUH) was one of the great prophets of the Almighty. He has been repeatedly praised in the Koran. Jesus (PBUH) has been quoted in Koran as well; [19,36] And surely Allah is my Lord and your Lord, therefore serves Him; this is the right path, Marium.

Service to and obedience of the Almighty is the credo of all divine messengers.

The God of all people in Europe, Asia, Africa, America, the Pacific and the rest of the world is one. He is the Almighty who wants to guide and give dignity to all His servants. He has given greatness to Humans.
We again read in the Holy Book : The Almighty God sent His prophets with miracles and clear signs to guide the people and show them divine signs and purity them from sins and pollutions. And He sent the Book and the balance so that the people display justice and avoid the rebellious.
All of the above verses can be seen, one way or the other, in the Good Book as well.

Divine prophets have promised : The day will come when all humans will congregate before the court of the Almighty, so that their deeds are examined. The good will be directed towards Haven and evildoers will meet divine retribution. I trust both of us believe in such a day, but it will not be easy to calculate the actions of rulers, because we must be answerable to our nations and all others whose lives have been directly or indirectly effected by our actions.
All prophets, speak of peace and tranquillity for man – based on monotheism, justice and respect for human dignity.

Do you not think that if all of us come to believe in and abide by these principles, that is, monotheism, worship of God, justice, respect for the dignity of man, belief in the Last Day, we can overcome the present problems of the world – that are the result of disobedience to the Almighty and the teachings of prophets – and improve our performance?
Do you not think that belief in these principles promotes and guarantees peace, friendship and justice?
Do you not think that the aforementioned written or unwritten principles are universally respected?
Will you not accept this invitation? That is, a genuine return to the teachings of prophets, to monotheism and justice, to preserve human dignity and obedience to the Almighty and His prophets?
Mr President, History tells us that repressive and cruel governments do not survive. God has entrusted The fate of man to them. The Almighty has not left the universe and humanity to their own devices. Many things have happened contrary to the wishes and plans of governments. These tell us that there is a higher power at work and all events are determined by Him.

Can one deny the signs of change in the world today? Is this situation of the world today comparable to that of ten years ago? Changes happen fast and come at a furious pace.
The people of the world are not happy with the status quo and pay little heed to the promises and comments made by a number of influential world leaders. Many people around the wolrd feel insecure and oppose the spreading of insecurity and war and do not approve of and accept dubious policies.
The people are protesting the increasing gap between the haves and the have-nots and the rich and poor countries.

The people are disgusted with increasing corruption.
The people of many countries are angry about the attacks on their cultural foundations and the disintegration of families.  They are equally dismayed with the fading of care and compassion. The people of the world have no faith in international organisations, because their rights are not advocated by these organisations.
Liberalism and Western style democracy have not been able to help realize the ideals of humanity. Today these two concepts have failed. Those with insight can already hear the sounds of the shattering and fall of the ideology and thoughts of the liberal democratic systems.

We increasingly see that people around the world are flocking towards a main focal point – that is the Almighty God. Undoubtedly through faith in God and the teachings of the prophets, the people will conquer their problems.  My question for you is : Do you not want to join them?
Mr President,
Whether we like it or not, the world is gravitating towards faith in the Almighty and justice and the will of God will prevail over all things.

Vasalam Ala Man Ataba'al hoda
Mahmood Ahmadi-Najad President of the Islamic Republic of Iran


http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-727571,36-769886,0.html 
 


In French:
Lettre de Mahmoud Ahmadi-Nejad
à George W. Bush
 
 
LEMONDE.FR | 09.05.06 | 19h27 • Mis à jour le 09.05.06
| 20h56
 
Mr George Bush, Président des Etats Unis d'Amérique
Depuis quelque temps j'ai réfléchi à la manière dont
on peut justifier les indéniables contradictions
existant dans l'arène internationale - qui sont
constamment débattues dans les forums politiques et
parmi les étudiants universitaires. De nombreuses
questions restent sans réponse. C'est ce qui m'a
poussé à débattre de quelques unes de ces
contradictions et questions, dans l'espoir d'amener
l'occasion de les corriger.
 
Attaque et occupation de l'Irak
  Quelqu'un peut-il suivre Jésus-Christ, le grand
Messager de Dieu,
  Se sentir obligé de respecter les droits de l'homme,
le libéralisme actuel en tant que modèle de
civilisation, annoncer son opposition à la
prolifération des armes atomiques et des armes de
destruction de masse, faire son slogan de la guerre et
de la terreur, travailler vers l'établissement d'une
communauté internationale unifiée - une communauté qui
serait un jour gouvernée par le Christ et par les
hommes vertueux de la Terre - mais en même temps,
faire attaquer des pays, faire détruire les vies, les
réputations et les possessions de gens détruits et au
moindre risque de ... de ... criminels dans un
village, ou faire en sorte que pour l'exemple le
village entier ou la ville soient détruits par le feu.
Ou à cause de la possibilité de l'existence d'armes de
destruction massive, occuper un pays, en faire tuer
cent mille personnes, en détruire les sources d'eau,
l'agriculture et l'industrie, y envoyer plus de 180
000 soldats, faire violer le sanctuaire des maisons
privées des citoyens, et faire revenir ce pays
cinquante ans en arrière. Pour quel gain ? Des
centaines de milliards de dollars dépensés, pris dans
le trésor d'un certain pays et de plusieurs autres, et
les vies de milliers de jeunes hommes et femmes -
troupes d'occupation - mis en danger, éloignés de
leurs familles et de leurs amours, leurs mains tachées
du sang des autres, sujets à de telles pressions
psychologiques que chaque jour certains se suicident
et que ceux qui retournent à la maison souffrent de
dépression, tombe malades et doivent prendre des
médicaments, tandis que d'autres sont tués et leur
corps rendu à leur famille ?
  Sous le prétexte d'armes de destruction massive,
cette grande tragédie a engouffré deux peuples, pays
occupé et pays occupant. Il a ensuite été révélé qu'il
n'existait pas d'armes de destruction massive.
  Bien sûr, Saddam était un dictateur meurtrier. Mais
la guerre n'a pas été faite pour le renverser, le but
annoncé de la guerre était de trouver les armes de
destruction massive. Il a été renversé en cours de
route en vue d'un autre but, néanmoins les gens de la
région en sont content. Je souligne qu'au cours des
nombreuses années de la ... guerre contre l'Iran,
Saddam avait été soutenu par l'Ouest.
 
Monsieur le Président,
  Vous savez peut-être que je suis un professeur. Mes
étudiants me demandent comment ces actions peuvent
être réconciliées avec les valeurs mentionnées dans le
début de cette lettre, et le devoir envers la
tradiction de Jésus-Christ, le Messager de Paix et de
Pardon.
 
 
Les prisonniers de Guantanamo
  Les prisonniers de Guantanamo Bay n'ont pas eu de
procès, n'ont aucune représentation légale, leurs
familles ne peuvent pas les voir et ils sont de toute
évidence maintenus dans un pays étranger hors de leur
propre pays. Il n'y a aucune surveillance
internationale de leur état et de leur sort. Personne
ne sait s'ils sont prisonniers ordinaires, prisonniers
de guerre, accusés ou criminels.
  Les enquêteurs européens ont aussi confirmé
l'existence de prisons secrètes en Europe. Je n'arrive
pas à mettre en corrélation l'enlèvement d'une
personne maintenue dans une prison secrète avec les
décrets de n'importe quel système judiciaire. C'est
pourquoi je n'arrive pas à comprendre pourquoi de
telles actions correspondent aux valeurs soulignées au
début de cette lettre, c'est-à-dire les enseignements
de Jésus-Christ, les droits de l'homme et les valeurs
libérales.
 
Israël
  Les jeunes, les étudiants universitaires et les gens
ordinaires posent de nombreuses questions par rapport
au phénomène d'Israël. Je suis sûr que certaines de
ces questions sont connues de vous.
A travers l'histoire, de nombreux pays ont été
occupés, mais je pense que l'établissement d'un
nouveau pays avec un nouveau peuple a été un phénomène
nouveau qui est l'exclusivité de notre époque.
  Des étudiants disent qu'il y a soixante ans ce pays
n'existait pas. Ils montrent des documents et
planisphères anciens, et disent qu'ils ont beau
chercher, ils n'y trouvent aucun pays nommé Israël.
Je leur ai répondu d'étudier l'histoire de la Première
Guerre et de la Seconde Guerre Mondiales. L'un de mes
étudiants m'a dit que pendant la Seconde Guerre
Mondiale, au cours de laquelle plus d'une dizaine de
millions de gens ont péri, les nouvelles de la guerre
étaient rapidement disséminées par les parties en
guerre. Chacun revendait ses victoires et les
nouvelles de la dernière défaite du front de l'autre
partie. Après la guerre, ils affirmèrent que six
millions de Juifs avaient été tués. Six millions qui
étaient sûrement apparentés à au moins deux millions
de familles.
  Supposons encore que ces événements soient vrais.
Est-ce que cela implique logiquement l'établissement
de l'état d'Israël au Moyen-Orient, ou apporte un
soutien à un tel état ? Comment ce phénomène peut-il
être rationalisé ou expliqué ?
 
Monsieur le Président,
  Je suis sûr que vous savez comment - et à quel prix -
Israël a été établi: des milliers de gens ont été tués
dans ce processus.
  Des milliers d'indigènes sont devenus des réfugiés.
  Des centaines de milliers de terres cultivées, de
plantations d'oliviers, de villes et de villages ont
été détruits.
  Cette tragédie ne s'est pas limitée à l'époque de
l'établissement (du pays); malheureusement, elle a
continué pendant soixante ans jusqu'à maintenant.
  Un régime a été établi, qui n'a aucune pitié même
envers les enfants, qui détruit des maisons alors que
leurs habitants sont encore à l'intérieur, qui annonce
sa liste de noms et ses projets d'assassinat de
responsables palestiniens, et qui détient des milliers
de Palestiniens en prison. Un tel phénomène est unique
- ou à la grande rigueur est extrêment rare - dans
l'histoire récente.
  Autre grande question posée par les gens : pourquoi
est-ce qu'on soutient ce régime ? Est-ce que le
soutien à ce régime est vraiment dans la ligne des
enseignements de Jésus-Christ ou de Moïse, ou des
valeurs libérales? Ou devons-nous comprendre que le
fait de permettre aux habitants originels de ces
terres - à l'intérieur et à l'extérieur de la
Palestine - qu'ils soient Chrétiens, Musulmans ou
Juifs, de déterminer leur sort par eux-mêmes, est
contraire aux principes de la démocratie, des droits
de l'homme, et des enseignements des prophètes? Si ce
n'est pas le cas, pourquoi y a-t-il tant d'opposition
à un référendum ?
  L'administration palestinienne nouvellement élue a
pris son office. Tous les observateurs indépendants
ont confirmé que ce gouvernement représente
l'électorat. On a peine à le croire, mais ce
gouvernement élu a été mis sous pression, et on lui a
demandé de reconnaître le régime d'Israël,
d'abandonner la lutte et de suivre le programme du
gouvernement précédent. Si le gouvernement palestinien
actuel s'était présenté selon la plate-forme politique
ci-dessus, le peuple palestinien aurait-il voté pour
lui ? De même, une telle position prise en opposition
avec le gouvernement palestinien peut-elle être
réconciliée avec les valeurs soulignées plus haut? Les
gens se demandent aussi pourquoi toutes ces
résolutions du Conseil de Sécurité des Nations Unies
condamnant Israël ont reçu un véto.
 
Avancées scientifiques et techniques au Moyen Orient
Monsieur le Président,
  Comme vous le savez très bien, je vis parmi le peuple
et en contact constant avec lui - et de nombreuses
personnes de tout le Moyen Orient parviennent
également à me contacter. Il ne croient pas à toutes
ces politiques douteuses. Et il existe des preuves du
fait que les peuples de la région sont de plus en plus
en colère contre ces politiques.
  Ce n'est pas mon intention de poser de trop
nombreuses questions, mais je dois me référer
également à d'autres points.
  Pourquoi est-ce que toute avancée technologique et
scientifique réalisée dans les pays du Moyen Orient se
voit immédiatement traduite et décrite en termes de
menace vis-à-vis du régime sioniste? Est-ce que la
recherche et le développement scientifiques ne sont
pas l'un des droits de base des nations ?
  Vous connaissez très bien l'Histoire. En dehors du
Moyen Age, dans quel autre chapitre de l'Histoire
a-t-on considéré le progrès scientifique et technique
comme un crime ? La possibilité que des réalisations
scientifique puissent être utilisées dans des buts
militaires peut-elle être invoquée comme une raison
suffisante pour s'opposer complètement à la science et
à la technologie ? Si cette supposition est vraie,
alors il faut s'opposer à toutes les disciplines
scientifiques, y compris à la physique, à la chimie,
aux mathématiques, à la médecine, à l'ingéniérie, etc.
 
  Dans la question de l'Irak, on a dit des mensonges.
Quel a été le résultat ? Je ne doute pas que le fait
de mentir soit répréhensible dans n'importe quelle
culture, et que vous-même n'aimiez pas qu'on vous
mente.
 
Amérique latine et Afrique
Monsieur le Président,
  Les habitants d'Amérique latine n'ont-ils pas le
droit de demander pourquoi leurs gouvernement élus
font face à une opposition, et pourquoi des
organisateurs de coups d'état sont soutenus ? Ou
doivent-ils être constamment menacés et vivre dans la
peur ?
  Les peuples d'Afrique travaillent dur, sont créatifs
et talentueux. Ils peuvent jouer un rôle important et
valable en subvenant aux besoins de l'humanité et en
contribuant à son progrès matériel et spirituel. La
pauvreté et les épreuves dans de vastes parties de
l'Afrique empêchent ces réalisations. N'ont-ils pas le
droit de demander pourquoi leurs énormes richesses -
minéraux inclus - sont pillées, en dépit du fait
qu'ils en aient besoin plus que tout autre ?
  A nouveau, est-ce que de telles actions correspondent
aux enseignements du Christ et aux droits de l'homme ?
  Le peuple d'Iran, brave et fidèle, pose aussi des
questions et a des griefs, parmi lesquels : le coup
d'état de 1953 et le renversement du gouvernement
légal du moment, l'opposition à la révolution
islamique, la transformation d'une embassade en
quartier général (militaire) soutenant les activités
des opposants à la République islamique (des milliers
de pages de documents corroborent cette affirmation),
le soutien à Saddam dans la guerre déclenchée contre
l'Iran, le fait d'abattre un avion de ligne iranien
contenant des passagers, le fait d'avoir gelé les
avoirs de la nation iranienne, les menaces
croissantes, la colère et le déplaisir vis-à-vis des
progrès scientifiques et nucléaires de la nation
iranienne (alors que tous les Iraniens se réjouissent
et collaborent avec le progrès de leur pays), ainsi
que d'autres griefs que je n'exposerai pas dans cette
lettre.
 
Le 11 septembre
Monsieur le Président,
  L'incident du 11 septembre a été horrible. Il est
déplorable de voir des innocents tués, et c'est
épouvantable pour n'importe quelle partie du monde.
Notre gouvernement a immédiatement déclaré son dégoût
envers les auteurs de ce drame, adressé ses
condoléances aux personnes endeuillées, et exprimé sa
sympathie.
  Tous les gouvernements on le devoir de protéger les
vies, la propriété et le bon standing de leurs
citoyens. Il est rapporté que votre gouvernement
emploie des systèmes extensifs de sécurité, de
protection et d'espionnage - jusqu'à la chasse de ses
opposants à l'égranger. Le 11 septembre n'était pas
une opération simple. Est-il possible qu'il ait été
organisé et exécuté sans coordination avec les
services secrets et les services de sécurité - ou
grâce à une infiltration extensive de ces services ?
Bien sûr, ceci n'est qu'une conjecture proposée par
une personne instruite. Pourquoi les différents
aspects de ces attaques ont-ils été gardés secrets ?
Pourquoi ne peut-on pas nous dire qui sont ceux qui
ont saboté leurs responsabilités ? De même, pourquoi
les responsables et les coupables n'ont-ils pas été
identifiés et soumis à une procédure judiciaire ?
 
La malhonnêteté des médias
  Tout gouvernement a le devoir d'assurer la sécurité
et la paix de l'esprit à ses citoyens. Depuis quelques
années maintenant, les habitants de votre pays, ainsi
que les voisins des points chauds de la planète, n'ont
plus la paix de l'esprit. Après le 11 septembre, au
lieu de panser les blessures émotionnelles des
survivants et du peuple américain - qui a été
immensément traumatisé par ces attaques - certains
médias occidentaux n'ont fait qu'intensifier le climat
de peur et d'insécurité ; en mentionnant constamment
la possibilité de nouvelles attaques de terreur,
certains ont maintenus le peuple dans la peur. Est-ce
là un service à rendre au peuple américain ? Est-il
possible de calculer les dommages causés par la peur
et la panique ?
  Les citoyens américains vivent dans la peur constante
de nouvelles attaques qui pourraient survenir à
n'importe quel moment et n'importe où. Ils se sentent
dans l'insécurité dans la rue, à leur travail et chez
eux. Qui serait heureux dans une telle situation ?
Pourquoi les médias créent-ils un sentiment
d'insécurité au lieu de promouvoir un climat de
sécurité et de paix ?
  Certains croient que ce battage publicitaire a pavé
le chemin - et a été la justification - de l'attaque
contre l'Afghanistan. A nouveau je me pose des
questions sur le rôle des médias. Dans les chartes des
médias, on trouve parmi les règles établie la
dissémination correcte des informations et le fait de
rapporter honnêtement les faits. Je regrette vivement
de voir certains médias occidentaux afficher un
complet mépris de ces principes. Le prétexte principal
de la guerre contre l'Irak était l'existence des armes
de destruction massive. C'est ce qu'on répétait sans
cesse pour que le public y croie, et ce fut le
principal motif de l'attaque contre l'Iraq.
  La vérité ne se perdra-t-elle pas dans un climat de
tromperie et de fausseté ? De nouveau, si l'on permet
que la vérité soit perdue, comment cela peut-il être
en accord avec les valeurs mentionnées au début de
cette lettre ? Est-ce que la vérité connue du
Tout-Puissant se perd, elle aussi ?
 
Pauvreté à l'intérieur des Etats-Unis
Monsieur le Président,
  Dans les pays du monde entier, les civoyens paient
pour les dépenses des gouvernements, afin que leurs
gouvernements à leur tour aient la possibilité de les
servir.
  Je pose ici la question : qu'est-ce que les centaines
de milliards de dollars dépensés pour payer la
campagne d'Irak ont apporté aux citoyens ?
  Ainsi que Votre Excellence le sait, dans certains
états de votre pays, des gens vivent dans la pauvreté.
Des milliers sont sans abri et sans emploi, et c'est
un gros problème. Bien sûr, ces problèmes existent - à
une plus ou moins grande échelle - dans d'autres pays
aussi. En gardant cette situation à l'esprit, comment
peut-on expliquer les dépenses gargantuesques de la
guerre - payées sur le trésor public - tout en restant
en accord avec les principes mentionnés plus haut ?
 
Le jugement de l'Histoire
  Ce qui vient d'être dit concerne certains griefs des
gens dans le monde, dans notre région et dans votre
pays. Mais ma principale question - et j'espère que
vous serez d'accord avec une partie de celle-ci - est
la suivante : ceux qui ont le pouvoir restent dans
leur office pendant un certain temps, il ne reignent
pas indéfiniment ; mais leur nom sera enregistré par
l'Histoire, et sera en permanence jugé dans le futur
proche et lointain.
  Le peuple examinera nos présidences.
  Avons-nous été capables d'apporter la paix, la
sécurité et la prospérité au peuple, ou bien
l'insécurité et le chômage ? Avons-nous essayé
d'établir la justice, ou seulement soutenu les
intérêts spéciaux de certains groupes, rendant
certains riches et puissants tandis que de nombreux
citoyens vivaient dans la pauvreté et les difficultés,
échangeant ainsi l'approbation du peuple et du
Tout-Puissant contre celle des riches ? Avons-nous
défendu les droits des plus démunis, ou les avons-nous
ignorés ? Avons-nous défendu les droits de tous les
peuples autour du monde, ou bien leur avons-nous
imposé la guerre, avons-nous interféré illégalement
dans leurs affaires, établis des prisons infernales,
et incarcéré certains d'entre eux. Avons-nous apporté
au monde la paix et la sécurité, ou bien brandi le
spectre de l'intimidation et de la menace ? Avons-nous
dit la vérité à nos nations et aux autres dans le
monde, ou bien avons-nous présenté une version
contraire à la vérité ? Avons-nous été du côté du
peuple ou du côté des occupants et des oppresseurs ?
Notre administration s'est-elle appliquée à promouvoir
un comportement rationnel, logique et éthique, ainsi
que la paix, en remplissant ses obligations, en
appliquant la justice et le service au peuple, la
prospérité, le progrès et le respect de la dignité
humaine - ou bien la force des fusils, l'intimidation,
l'insécurité, le mépris du peuple, en retardant
l'accès d'autres nations au progrès et à l'excellence,
et en piétinant les droits des peuples ? Et à la fin,
ils nous jugeront sur le fait que nous ayons été
loyaux et fidèles à notre serment de fonction - servir
le peuple, ce qui est notre tâche principale, et les
traditions des prophètes - ou non.
 
Monsieur le Président,
  Pendant combien de temps le monde devra-t-il encore
tolérer cette situation ? Jusqu'où cette tendance
entraînera-t-elle le monde ? Combien de temps les
peuples du monde devront-ils encore payer pour les
décisions incorrectes de certains dirigeants ? Combien
de temps encore le spectre de l'insécurité - brandi à
partir des pile d'armes de destruction de masse -
hantera-t-il encore les peuples du monde ? Combien de
temps encore le sang d'hommes, de femmes et d'enfants
innocents devra-t-il couler dans les rues, et les
maisons des gens devront-elles être détruite sur leur
tête ? L'état actuel du monde vous plaît-il ?
Pensez-vous que les politiques actuellement menées
peuvent continuer ?
 
Utilisation des milliards de la guerre
  Si les milliards de dollars dépensés pour la
sécurité, les campagnes militaires et les mouvements
de troupes étaient utilisées au contraire à
l'investissement et à l'aide aux pays pauvres, à la
promotion de la santé, au combat contre certaines
maladies, à l'éducation et à l'amélioration de l'état
mental et physique, à l'aide aux victimes des
catastrophes naturelles, à la création d'emploi et à
la production, au développement et à la lutte contre
la pauvreté, à l'établissement de la paix, à la
médiation entre les états qui se disputent, et à
l'extinction des conflits raciaux, ethniques et
autres, où en serait le monde aujourd'hui ? Votre
gouvernement ainsi que votre peuple ne seraient-ils
pas fiers ? La politique et l'économie de votre
administration ne seraient-ils pas plus forts ? Et je
suis très désolé de devoir le dire, y aurait-il eu
cette augmentation mondiale de la haine envers les
gouvernements américains ?
 
La moralité en fonction de la religion affichées par
les leaders
 
Monsieur le Président,
  Je n'ai pas l'intention d'affliger qui que ce soit.
  Si les prophètes Abraham, Isaac, Jacob, Ismaël,
Joseph ou Jésus-Christ étaient avec eux aujourd'hui,
comment auraient-ils jugé un tel comportement ? Nous
donneraient-ils un rôle à jouer dans le monde promis,
où la justice deviendra universale et où Jésus-Christ
sera présent ? Nous accepteront-ils seulement ?
Ma question principale est la suivante : N'y a-t-il
pas un meilleur moyen de communiquer avec le reste du
monde ? Aujourd'hui, il y a des centaines de millions
de Chrétiens, des centaines de millions de Musulmans,
et des millions de gens qui suivent les enseignements
de Moïse. Toutes les religions divines partagent et
respectent la parole commune de ce qui est le
monothéisme, ou la croyance en un seul Dieu et aucun
autre au monde.
Le saint Coran met l'accent sur cette parole commune,
et fait appel aux fidèles des religions divine en
disant : "Oh fidèles du Livre ! Mettez-vous d'accord
sur une proposition équitable entre vous, comme quoi
nous ne servirons personne d'autres qu'Allah et nous
ne nous associerons à personne d'autre que Lui.
Certains d'entre nous ne prendront pas les autres
comme seigneurs en dehors d'Allah, mais s'ils tournent
le dos, ils diront : soyez témoin que nous sommes
Musulmans" (la Famille d'Imran) - (très mauvais
anglais, ma traduction n'est peut-être pas exacte.
NDT)
 
Monsieur le Président,
  Selon les versets divins, nous avons été appelés pour
adorer un seul Dieu et pour suivre les enseignements
des prophètes divins. Pour adorer un Dieu qui est
au-dessus de tous les pouvoirs du monde, et qui peut
faire ce qui Lui plaît. Le Seigneur qui connaît ce qui
est caché et visible, le passé et le futur, qui sait
ce qui se passe dans les coeurs de Ses serviteurs, et
qui enregistre leurs actions. Le Seigneur qui possède
les cieux et la terre et tout l'univers, qui a fait
tout l'univers de ses mains, et qui donne à ses
serviteurs la bonne nouvelle du pardon de leurs
péchés. Il est compagnon de l'opprimé et ennemi des
oppresseurs. Il observe les actions de ses serviteurs.
Il appelle ses serviteurs à être fidèles et les guide
vers la lumière, hors des ténèbres. etc., etc.
 
.... (Toute la suite est un panégyrique de Dieu et de
la religion) ...
 
  Tous les prophètes parlent de paix et de tranquilité
pour l'homme, basées sur le monothéisme, la justice,
et le respect de la dignité humaine.
  Ne pensez-vous pas que si nous tous croyions
réellement à ces principes, et que si notre
comportement s'accordait à ces principes de
monothéisme, adoration de Dieu, justice, respect de la
dignité humaine, croyance en un Jour Dernier, nous
pourrions dépasser et réduire les problèmes actuels du
monde - qui sont le résultat d'une désobéissance
envers le Tout-Puissant et les enseignements des
prophètes - et améliorer notre performance ?
  Ne pensez-vous pas que ces principes sont en faveur
de, et garantissent, la paix, l'amitié et la justice ?
  Ne pensez-vous pas que les principes ci-dessus,
écrits ou non-écrits, sont universellement respectés ?
  N'accepterez-vous pas cette invitation ?
C'est-à-dire, un simple retour aux enseignements des
prophètes, au monothéisme et à la justice, pour
préserver la dignité humaine et l'obéissance envers le
Tout-Puissant et ses prophètes?
 
Plaintes des peuples du monde
 
Monsieur le Président,
  L'Histoire nous dit que les gouvernements répressifs
et cruels ne survivent pas. Dieu leur a confié la
destinée de l'homme. Le Tout-Puissant ne leur a pas
abandonné l'univers et l'humanité. De nombreux faits
se sont produits à l'encontre des souhaits et des
projets des gouvernements. Ceci nous dit qu'il existe
un plus haut pouvoir qui agit, et que c'est Lui qui
détermine tous les événements.
  Peut-on nier les signes de changement dans le monde
d'aujourd'hui ? La situation du monde d'aujourd'hui
est-elle comparable à celle qui existait il y a dix
ans ? Les changements se produisent très vite et
avancent à une allure furieuse.
  Les peuples du monde ne sont pas heureux du status
quo, ils se moquent des promesses et des commentaires
faits par un certain nombre de leaders mondiaux
influents. Nombreux sont les gens de par le monde qui
se sentent dans l'insécurité, qui s'opposent à la
propagation de l'insécurité et de la guerre, et qui
n'approuvent pas et n'acceptent pas les politiques
douteuses.
  Les gens protestent contre le fossé créé entre les
nantis et les démunis, entre les pays riches et les
pays pauvres.
  Les gens sont dégoûtés de la corruption croissante.
  Les peuples de nombreux pays sont en colère à cause
des attaques menées contre les fondements de leurs
cultures, et à cause de la désintégration des
familles. Ils sont consternés par la diminution de la
compassion et du souci des autres. Les peuples du
monde n'ont aucune foi dans les organisations
internationales parce que ces organisation ne
soutiennent pas leurs droits.
  Le libéralisme et la démocratie de style occidental
n'ont pas été capables de permettre que les idéaux de
l'humanité soient réalisés. Aujourd'hui, ces deux
concepts ont échoué. Ceux qui ont de l'intuition
peuvent déjà percevoir le fracas de la chute de
l'idéologie et de la pensée des systèmes démocratiques
libéraux.
  Nous voyons de plus en plus que les peuples du monde
entier se pressent en direction d'un point focal
unique - c'est-à-dire le Dieu Tout-Puissant. Sans
aucun doute, par la foi en Dieu et les enseignements
des prophètes, les peuples viendront à bout de leurs
problèmes. Ma question est : ne voulez-vous pas vous
joindre à eux ?
 
Monsieur le Président,
  Que cela nous plaise ou non, le monde tourne autour
de la foi dans le Tout-Puissant, la justice et la
volonté de Dieu prévaudront par dessus tout.
 
Vasalam Ala Man Ataba'al hoda
Mahmood Ahmadi-Najad President of the Islamic Republic
of Iran
 


The LightNews.us" is Free and so are You! 
 
www.AWAKENING-HEALING.com
Awakening, Healing & Guidance for these New Times.

Angelic Astrology, Personal Intuitive Counseling & Healing.
Also unique Astrology Readings & Reports:  Life Maps for knowing YourSelf.

Get a "DIVINE TUNE-UP Be Healthy on all Levels,
Have: Health, Vitality, Peace, LightBody & DNA Awakening, Karmic Clearing,
your Heart's Desires, Empowering Relationships, Remember your Godhood.
Let your Inner victim die an Easy Death.
Read the Testimonials of other people like you, see happened for them.

Awakening-Healing Sessions by Phone ~ 727-842-6788 
House of Grace,  Tampa Bay, Gulf Coast  FL
 
We ask you to Share our Work, Amazing Herbals and Web Site.
Your Donations and Patronage allows us to bring the LightNews to You for Free.

    Please    Bless You for you Empowerment

www.Shegoi.net/Love   The Mother of All Plants
Miracle Crystal Salt
  Mineral & Anti-Oxidant   http://www.mcssl.com/app/aftrack.asp?afid=251122
www.DrLight.FreeLife.com  
Himalayan Goji Super Juice
 

Please forward, as long as you retain All of This contact information !
Let your Heart discern the validity of this information for you.

For more, see the  LightNews Index 2006  on our Web site.
or paste 
http://www.awakening-healing.com/A-HNewsLetters/2006/2006_LightNews_Index.htm

Will be sending out the NewsLetters in the future again at some point.
To  Subscribe: email  Subject: Subscribe   LightNews @ Awakening-Healing. com 
or Unsubscribe   NoNews @ Awakening-Healing. com 

Many BLESSINGS
Keth
Luke,  editor,
The Divine Tune-Up Team: Jan Carter, Dr Light, our Angels, Cosmic, ET, and  Earthly Crew

Light Family News